Dans cet écrin vert d’eau, les bouées sont roses. Vert fluo. Jaune banane. Bleu schtroumpf.
L’inverse piquerait davantage les yeux, non ? Un écrin rose d’eau, vert fluo, jaune banane, bleu schtroumpf et des bouées vertes.
Non, nous ne l’imaginerions pas, ce décor tagada (tsouin tsouin).
Non plus nous n’imaginerions spontanément ce coin de Dordogne et son étang posé avec ces pneumatiques un peu gonflés quand même de se poser ainsi sans vergogne dans le paysage.
Et pourtant. C’est l’été, il fait chaud, ça sent la frites et les glaces, on a sorti les glacières et les bières, on se marre pendant que les enfants cuisent dans l’eau sous la cagnasse, alors un peu plus, un peu moins, franchement, ce n’est pas l’amer à boire. L’essentiel est l’important. Pendant que les enfants jouent, la communauté s’ébroue, jacasse, sieste, barbotte, autour de l’eau rassemblée, sous l’oeil des surveillants de baignade, sifflets au cou, crème solaire tartinée.
C’été l’été, c’est les vacances, et on a laissé les incommodités sanitaires ailleurs. Quelques instants.
Alors dans cet écrin vert les bouées sont roses. Le ciel est bleu. Le vert est fluo. Les bananes sont schtroumpfs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s