Par la magie d’une boite à livres sise à Issy-les-Moulineaux en parisienne banlieue, voilà que j’ai rêvé d’un lièvre ! Il était là, dans mon rêve, ce lièvre, avec ses deux oreilles pointues, et ses deux dents de devant bien aiguisées, parfois croquantes. Il se promenait avec moi, au milieu des gens que je croisais dans ce rêve, petite bouille toute sympa qui n’en finissait pas d’attendrir y compris les plus retors.
Que foutait ce lièvre dans mon rêve ?
Il s’est juste glissé entre mes draps, sortant des pages du livre pêché à la boite d’Issy : Le Lièvre de Vatanen.
Un roman dans lequel je me suis joyeusement plongé et en realité replongé puisque je l’ai déjà lu, ce livre. Mais j’ai cette chance : c’est après que je me souviens que j’ai déjà lu ce passage, puis celui-ci, etc.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s