#Roman / Si le jour vient à manquer

Bravo #lamanufacturedelivres et surtout bravo #LaurentPetimangin, un nom quand même bien de cheu nous, en Lorraine. Et c’est aussi de cela que cause, son premier roman « Ce qu’il faut de nuit », qui s’est vu décerner le prix Fémina 2020 des Lycéens. De Lorraine. D’un grand Gus qui tacle à tout va sur le terrain de foot. Le héros malgré lui du bouquin, mais ça, je vous laisse découvrir. Son père, aussi. Son frangin. Un ami de la famille, de laquelle trop tôt la môman comme il est dit s’en est allée trop vite, vaincue par la maladie.
Voilà un bouquin que je vous invite à vous glisser sous l’oeil.
Qu’en termes élégants beaucoup de choses ici sont dites !
Et je vous assure : la Lorraine, ici, c’est toile de fond. Essentiellement.
Le bouquin, évidemment, c’est bien plus que cela.
Histoire de se souvenir que dans un destin, il y a ce qu’il faut de jour et parfois ben, ça manque. Ou ça ne suffit pas. Ou la vie fait que…

Pour en savoir plus, cliquez donc ici.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s