Bouquin / Octobre (Soren Sveistup)

Octobre dans sa poche : c’est ce que je vous propose. Il reste quelques jours. Pour lire chaque jour un jour d’octobre, le polar. Ca se passe au Danemark. Je vais pas vous faire le pitch, j’aime pas trop ça en fait. Et puis d’autres le font mieux que moi, par exemple ici.
Ce qui crève les yeux, dans ce bouquin, c’est que ça évoque largement la protection de l’enfance et ça ce n’est pas courant.
Que vivent des enfants placés, déplacés ? Que deviennent-ils ? Que peuvent-ils devenir ?
Mais pas que.
Une fraction de seconde suffit, bien souvent, à façonner des vies. Une phrase. Une anecdote. Un ascenseur émotionnel.
Ce qui nous arrange bien, ici, en ce mois d’octobre danois, c’est que l’intrigue est quand même fichtrement bien troussée, avec quelques ficelles évidemment, et c’est plaisir de chasser au chaud dans son plumard avec une odeur de marron dans les naseaux.
PS : moi ça m’a pas causé, mais çan devrait à d’autres : l’auteur signe ici son premier polar. Il est scénariste. Notamment de la série Killing.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s