Contrejour

C’est un soir, peut-être le soir, peut-être pas ; ce n’est pas une attente ce n’est pas une impatience ce n’est pas un pronostic. Rien de tout cela. Peut être que c’est tout le contraire en fait. C’est un moment particulier. Extra ordinaire. Temps suspendu temps qui ne compte plus temps qui ne s’arrête pas pour autant. Chaque seconde est pleine et entière, disant l’instant et à la fois l’éternité. Moments étranges où l’on accompagne du bout des doigts du bout des yeux du bout des lèvres celui ou celle qui est arrivé à ce moment particulier de sa vie. Ce moment tunnel où la vie s’en va et demeure à la fois. Ces secondes ces minutes ces heures d’un ailleurs encore ici et d’un ici déjà ailleurs. Les mots taisent et essaient dans le fracas de l’effort de sortir, les regards se croisent et dérivent, tant que la poitrine se soulève, tant qu’elle le peut. Tant qu’elle en a le possible.

#findevie #maman

Un commentaire

  1. Ces mots. Les tiens. Je te lis et sens l’apaisement malgré cet inéluctable.
    Quand on lui a tout dit, quand l’autre sait, encore là et déjà ailleurs. J’ai connu. Et c’est sans doute ainsi le mieux.
    Je te lis et revois mon père. Et je me revois moi. Incroyablement sereine face a tout ça.resignation, sagesse….
    Courage.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s